Aller au contenu principal

Accueil

La musique en ligne n’est que bruit, si elle est privée des informations qui la décrivent…

Il n’est pas rare que nous comparions la culture de l’ère numérique à l’air que nous respirons, à l’eau qui coule de nos robinets. Chez TGiT nous soutenons que la musique, substantive matière noble, est comme un fromage qui, sous l’effet de la numérisation, se liquéfie! Les métadonnées sont comme le pain d’un sandwich au fromage fondu, la fibre qui permet de contenir cette liquéfaction, qui permet une consommation optimale et durable de la musique numérisée. Si nous privons la musique numérique des informations qui la décrivent, l’auditeur ne sait pas ce qu’il écoute et les créateurs ne sont pas payés pour leur travail. Si nous privons le «grilled-cheese» du pain, ce n’est plus un sandwich au fromage fondu, c’est un dégât.

Le logiciel TGiT est disponible en version de développement. Il permet d’effectuer les tâches suivantes :

  1. Encapsulage de plus de quarante champs d’information directement dans vos fichiers musicaux MP3 et bientôt FLAC (voir notre Guide de saisie et de styles)
  2. Interface ergonomique et simplifiée
  3. Supporte les paroles et les images
  4. Exporte vos métadonnées en format .CSV pour livraison aux acteurs tiers

Les métadonnées sont le pain...Le logiciel TGiT contribue à endiguer le dégât numérique. À terme, le logiciel propose un écosystème de mise en valeur de la musique, de sa diversité de sonorités et de couleurs, un appui aux outils de prescription musicale. On pourrait penser que diverses technologies ou environnements numériques comme le lecteur iTunes, les outils de découverte comme Shazam, ou le Scrobbler de Last.fm proposent déjà de quoi combler nos attentes, ce n’est pourtant pas le cas. Entre les théories et leurs actuelles applications dans le monde numérique, subsiste un très grand vide qui prive les mélomanes d’une qualité d’informations disparue avec les pochettes et livrets d’albums, qui prive aussi, à une certaine échelle, les créateurs de leurs revenus.

La singularité de TGiT tient au fait qu’il redonne leur place aux premiers ayants droit des œuvres et des contenus, en leur permettant de sauvegarder eux-mêmes les métadonnées dans les fichiers sonores. C’est pourquoi nous appuyons les cinq principes à la base du manifeste pour les métadonnées encapsulées : Embedded Metadata Manifesto. Tout comme il est responsable de sa création, le premier ayant droit est responsable de nous en décrire le contenu. Avec TGiT, cette tâche est devenue bébé-fafa et le fromage ne nous coule déjà plus entre les doigts!

Le projet TGiT est soutenu par Musicaction et le Fonds des médias du Canada. Il repose sur l’essai de maîtrise de Jean-Robert Bisaillon, fondateur de Iconoclaste musique, entreprise qui s’était jusqu’ici spécialisée dans l’animation de communautés virtuelles pour ses clients provenant de divers secteurs culturels.

Plusieurs phases de développement additionnelles de l’environnement TGiT sont prévues. Nous appliquons pour ce faire les philosophies de la co-construction, du développement Agile et de l’ouverture des données. Toutes les parties intéressées par notre initiative sont invitées à se manifester et à contribuer au projet.

Téléchargez TGiT – http://bit.ly/downloadtgit

Visionnez une courte présentation sur les bienfaits d’ajouter des métadonnées à un fichier musical…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: